Nathalie Somville

Diététicienne Nutritionniste

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur skype
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le thé vert...vraiment bon pour la santé ?

Les bienfaits supposés du thé vert

Le thé vert est souvent considéré comme une boisson miracle : il aurait des effets brûle-graisse, ce serait un formidable anti-oxydant anti-cancer, il permettrait de faire baisser le “mauvais cholestérol”, ce serait la boisson “détox” par excellence…

Certains en boivent des litres pour en multiplier les bienfaits. Infos confirmées ou intox ?

Christine Bouchardy, épidémiologiste et médecin responsable du registre genevois des tumeurs ne voit aucune preuve tangible pour considérer le thé vert comme un anticancer: “l’expérimentation chez l’homme ne nous permet pas aujourd’hui d’affirmer un lien de causalité en disant le thé vert peut prévenir le cancer”.

Bienfaits du thé vert
Vertus amincissantes du thé

Effets brûle-graisses ?

Le thé vert peut aider à perdre du poids, mais de façon très lente : il est illusoire de croire qu’on peut perdre 10 kilos en trois semaines rien qu’en buvant du thé vert. Les recherches menées par des chercheurs japonais (entre autres) suggèrent que si une personne “moyenne” buvait 5 tasses de thé vert par jour tous les jours, elle pourrait brûler entre 70 et 80 calories supplémentaires. Soit 1/3 de croissant, ce qui n’est pas énorme en soi…Et une bonne quantité de théine pas toujours bien supportée. Sans oublier que la théine tend à limiter l’absorption du fer et peut favoriser une anémie, surtout chez les femmes en âge d’avoir des enfants, souvent carencées en ce minéral.

Et quid de l'effet longue-vie ?

Selon le médecin suisse Roger Darioli: “il est vrai que les gens qui consomment régulièrement du thé vert ont des bénéfices qui pourraient être liés à cette consommation, mais ils ont des habitudes de vie qui sont complètement différentes. Quand on fait dans le cadre de ces études, l’évaluation de savoir est-ce qu’on a pris en compte par exemple, l’effet du tabac, l’effet de l’alcool, l’effet de l’activité physique, etc, on s’aperçoit qu’effectivement il est difficile de démontrer cette amélioration. S’ils vivent plus longtemps, ce n’est pas seulement parce qu’ils ont bu du thé vert, c’est parce qu’ils avaient d’autres habitudes de vie qui étaient favorables à la santé.”

Mais en consommer des litres pour ses effets santé ou bien prendre des extraits de thé vert pourrait avoir l’effet inverse que celui escompté. Déjà, vous dégoûter du thé vert… Et aussi, depuis 2003, de nombreux effets indésirables en lien avec une surconsommation de préparations à base de thé vert ont été signalés à travers le monde. Tous concernent des hépatites survenues chez quinze femmes d’âge compris entre 19 et 62 ans et chez deux hommes âgés de 38 et 72 ans, à la suite de consommation de produits contenant du thé vert (essentiellement des compléments alimentaires). Des études ont confirmé qu’à des doses excédant la DJA (Dose Journalière Admissible), les antioxydants du thé vert (l’EGCG pour le principal) sont hépatotoxiques.

Equilibre global

Que retenir de tout ça ?

La classique tasse de thé apporte un plaisir gustatif que n’ont pas les compléments alimentaires. La prendre en bonne compagnie et, pourquoi pas, en faire son petit rituel de l’après-midi : c’est l’idéal pour bénéficier au maximum des bienfaits du thé, le côté “spirituel” étant tout aussi important que les substances apportées par la boisson !

L’infusion reste la forme la plus sûre de consommation, le risque de surdosage étant moindre par rapport à des extraits de thé vert en comprimés ou en poudre.

Si vous aimez le thé vert pour son goût, alors n’hésitez pas à en consommer quelques tasses pour le plaisir. Mais comme tout, n’en abusez pas et n’en attendez pas des effets miraculeux pour la santé : c’est votre mode de vie global qui entretient votre santé…

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible.